Initialement, une « attaque en continuité » met l’accent sur le mouvement des joueurs, qui doivent être capables de jouer à tous les postes du terrain.

La circulation de la balle impose aux défenseurs de se déplacer de manière importante, fréquemment au cours d’une brève période de temps.

Les défenseurs se positionnant différemment, il est possible que des occasions de dribble apparaissent. Ici, x4 est mal placé pour opposer une défense à un dribble de 4 vers le panier et x3 n’est pas encore en position pour aider.

Un « renversement de la balle» peut également créer une situation dans laquelle un défenseur doit effectuer un close-out sur une distance importante (p. ex., de l’axe panier-panier au périmètre), ce qui place l’attaquant dans une situation avantageuse.

Il arrive que la défense se déplace en présumant que les attaquants renverseront la balle et la passeront de l’autre côté du terrain. Il peut en résulter, pour le joueur situé en tête de raquette, une occasion d’effectuer une pénétration.